Actualités locales


 

La Classe 6 au fil des décennies

Une centaine de personnes des classes 6 se sont réunies le samedi 17 septembre 2016 pour entrer dans la nouvelle décennie. La journée a débuté par une cérémonie suivie d'un dépôt de gerbe au monument aux morts avant la pose traditionnelle pour la photo souvenir. Tout le monde a ensuite investi l'Espace de l'Aff pour déguster le repas servi par le restaurant « Patier » de Tréal. Ambiance et convivialité ont été les maîtres mots de ces retrouvailles qui se sont achevées par un buffet et une soirée dansante.

La somme restante à l'issue de cette fête a été reversée au CIA pour le Téléthon 2016.

Le rendez-vous est déjà pris pour 2026 !!!

 

 
 

Les Fêtes de villages 2016

 

Fête des voisins à Crésiolan

Le 9 juillet, le village de Crésiolan s'est réuni pour passer une agréable journée.

Environ 30 personnes se sont retrouvées chez M. et Mme BERTHIER Davy : jeux de palets, jeux de boules et marche ont émaillé cette journée.

 

fête village 2016 crésiolan

 

 

 

Fête des voisins à la Renardière

Nous nous sommes réunis le samedi 11 septembre pour notre fête du village à la Renardière. Cette année, l'organisation revenait à Elizabeth et Philippe, Christian et Marylène. Notre journée s'est déroulée dans une bonne ambiance, sous le soleil, et avec le plaisir de se retrouver.

Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine.

 

Fête village 2016 la renardière

 

 

 

Halloween à Crésiolan : chair de poule assurée !

2014 fut la première année où Halloween fut organisé dans le village de Crésiolan et, depuis 3 ans maintenant, les habitants du village illuminent les visages des enfants grâce à leur bon cœur et leur générosité.

Ces habitants dévoués créent des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans l'esprit de nos enfants. Un grand merci à eux, sans qui la magie d'Halloween n'existerait pas. Merci aussi aux parents accompagnateurs qui, par leur présence, permettent que cette soirée se passe en toute sécurité...Et évidemment, merci aux enfants qui, même dans leurs magnifiques costumes effrayants, sont toujours aussi merveilleux.

Merci à tous et vive Crésiolan.

 

halloween 2015

Halloween 2015

halloween 2016

Halloween 2016

 

 
 

Le repas des 70 ans et plus

Samedi 1 octobre, 175 convives se sont retrouvés à la salle Espace de l'Aff à l'occasion du repas organisé par le CCAS pour les aînés de la commune.

A partir de 70 ans chaque Sixtin concerné avait reçu une invitation.

André Simon a entrainé les convives au son de son accordéon.

Les chanteurs et chanteuses se sont succédés pour le plus grand plaisir de toute l'assemblée.

Merci à l'équipe de Maurice Hervy pour ce festin !

En parallèle, un repas était servi à la résidence St Conwoïon, confectionné et servi par le personnel.

 

 
Repas 70 ans 2016 (1)
Repas 70 ans 2016 (2)
Repas 70 ans 2016 (6)
 
Repas 70 ans 2016 (3)
Repas 70 ans 2016 (5)
 
 

Le "Jardin de Luluberlue" ouvre ses portes pour les enfants du Noma

Peut-être faisiez vous partie de ces nombreux Sixtins qui, ce samedi 21 mai 2016, découvraient ou redécouvraient « Le jardin de Luluberlue », ouvert exceptionnellement au profit des « enfants du Noma »?

 

En entrant dans ce jardin, le ton est donné par cette pancarte : « La vie commence le jour où on crée un jardin ».

 

Et ce jardin à 4 mains est parti de rien puisqu'ici existait une lande austère et peu propice aux plantes!

Mais le plaisir et la passion des jardiniers ont fait de cette lande un jardin peu académique ! Entre nature sauvage et coins jardinés, on avance de surprise en surprise entre poésie, rire, loufoquerie, découvertes colorées. Les plantes se sont installées au grée du temps !! Et pas moins de 200 variétés de plantes et arbustes y ont fait leur place.

Un grand potager bio a aussi vu le jour et évolue entre framboisiers, mûriers, pêchers, pruniers, pommiers, poiriers ...

 

Françoise et Gérard TURMEL ont voulu faire profiter de ces plantes tous les amoureux de jardin et les leur ont proposées en échange d'un don libre au bénéfice des « Enfants du noma ».

 

Françoise a découvert cette maladie méconnue à travers un livre de Jean ZIEGLER, spécialiste à l'O.NU. de la faim dans le monde. Elle touche essentiellement des enfants sous-alimentés, notamment au Bénin et au Burkina. Cette maladie débute par des aphtes et, si rien n'est fait, rapidement des nécroses apparaissent sur le visage. Les enfants sont défigurés et le risque de mortalité est très fort.

A St Étienne, l'équipe du Professeur SEGUIN se rend régulièrement en Afrique pour opérer ces enfants, et ce de manière entièrement bénévole. L'argent récolté lors de l'ouverture du « Jardin de Luluberlue » est entièrement consacré aux soins d'opération. Cette année, la somme récoltée, très conséquente, a permis de sauver la vie de 5 enfants.

Merci particulièrement à tous les Sixtins qui, par leur générosité, ont contribué à cette opération !!

 

Chacun est reparti après une petite collation, les bras chargés de plantes. Et, si l'été n'a pas été favorable à la reprise, consolez-vous, une autre occasion de venir au jardin devrait se présenter en 2017.

 

Un très grand Merci à tous pour votre générosité.

 

Pour plus de renseignements : www.enfantsdunoma.org

 

 
jardin de luluberlue 2016 (2)
jardin de luluberlue 2016 (1)
 
jardin de luluberlue 2016 (3)
jardin luluberlue 2016
 
 

Nicaragua 2016

Carnet de voyage : le Nicaragua

Frédérique Jarnier et Emma Bodiguel, habitantes de Noyal et lycéennes au Lycée Beaumont à Redon, sont parties en voyage scolaire au Nicaragua du 10 au 24 avril 2016. Elles vous racontent leur voyage.

 

Le Nicaragua se situe en Amérique Centrale, entre le Honduras et le Costa Rica, tout prêt du canal de Panama. Pour y parvenir, les 20 élèves que nous étions et nos deux professeurs accompagnateurs avons pris l'avion pendant environ 12 heures, avec une escale à Miami aux États-Unis. Arrivés à notre destination, nous avons rencontré nos correspondants dans le lycée Français Nicaraguayen. Nous logions chez eux durant près de deux semaines.

 

Au lendemain de notre arrivée, malgré le décalage horaire, nous sommes allés dans une communauté et une coopérative d'apiculteurs. Ces activités étaient coordonnées par l'ONG «Échange et Solidarité du 44». Nous avons ainsi découvert leurs miels et goûté aux plats typiques tel que le «Gallo Pinto», un mélange de riz et haricots rouges dégusté du petit déjeuner au dîner!

 

Nous avons visité la capitale du pays : Managua. Nos correspondants étaient très fiers de nous faire découvrir leur pays. En échange, pour leur faire connaître notre région de Bretagne, nous avons visionné des images et paysages bretons et cuisinés des crêpes pour tout le lycée! Nous leurs avons également appris quelques pas de danse bretonne!

Nous avons aussi fait la visite d'un lycée situé dans la ville de Condega, à 3 heures de la capitale. Nous étions hébergés dans la famille de l'élève qui nous a fait visiter la ville. Nous avons été accueillis avec des chants et danses traditionnels.

 

Durant la seconde semaine, nous avons découvert une réserve de protection de tortues à Padre Ramos. Accompagnés des employés, nous avons pêché des tortues pour les mesurer, les peser, observer leur évolution. Puis, nous les avons aidé à faire avancer leur projet de construction d'une maison avec un mélange de sable, terre et paille.

 

Après cette escapade de deux jours, nous nous sommes déplacés à Leon, une ville où il fait très chaud. Et pour cause puisque aux environs, les sites volcaniques sont nombreux! Nous en avons d'ailleurs visité deux : balade près du volcan de Masaya et descente en luge sur le volcan Cerro Negro. Fous rires assurés!

Le pays est aussi connu pour ces lacs. En effet, lors de notre périple sur l'île d'Ometepe, qui est la plus grande île entourée d'eau douce du monde, nous avons pu nous baigner dans une piscine naturelle : «Ojo de Agua».

De retour à Masaya, nous sommes allés au plus grand et au plus célèbre marché du pays, un marché plein de couleurs et d'épices.

 

Ce voyage nous a permis d'améliorer notre espagnol. Nous avons appris la vie en groupe, découvert la pauvreté et les coins reculés du pays. Nous avons néanmoins remarqué que, même dans les familles défavorisées, la joie de vivre était au rendez-vous et nous avons été accueillis comme un membre de la famille. Ce séjour est une leçon de vie pour nous tous.  

Bien évidemment, nous gardons contact avec nos correspondants car nous n'espérons qu'une chose...y retourner au plus vite!

Merci encore aux professeurs accompagnateurs : Madame Panhaleux (une autre Sixtine) et Monsieur Daureu.

 

Hasta Luego

 

 
 

assolidaria Logo

L'AssoLidaria au Pérou

Un partage professionnel et humain au profit de la petite enfance.

 

Qu'est-ce que L'AssoLidaria ?

C'est une association « solidaria », entendez solidaire, que nous avons créée le 12 octobre 2015.

 

Le but était de nous réunir autour d'un projet enrichissant, formateur et humain : un voyage solidaire au Pérou afin d'améliorer le quotidien des enfants de deux crèches dans la banlieue de Lima. Qui se cache derrière ce « nous » ? Des étudiantes et jeunes professionnelles, issues de différentes formations, de différentes régions, de différents parcours, mais rassemblées par cette même volonté : partager une expérience unique, s'immerger dans une autre culture pour comprendre et échanger sur les pratiques professionnelles et culturelles autour de la petite enfance.

 

Nous sommes au départ trois étudiantes en psychomotricité sur Lille, Florine Dubreucq, Emeline Papeghin et Hélène Colombel, souhaitant participer à une action de solidarité internationale. Nous cherchons, dans notre entourage, des contacts d'associations pour concrétiser cette volonté. Nous avons alors le plaisir de rencontrer, en juin 2015, Sœur Hélène, membre de l'association bretonne    SOVISEM, fondatrice, entre autres, d'une crèche située dans la banlieue de Lima, au Pérou.

Suite à cette entrevue, nous commençons à élaborer notre projet, à affiner les objectifs à l'aide d'Hélène et des professionnels péruviens.

Egalement sensibilisées à l'accompagnement de l'enfant par leur métier, une professeure des écoles, Alice Boyaval, et une infirmière, Marion Sarazin, s'étaient jointes à l'équipe. Nous nous mobilisons donc à cinq, deux sixtines et trois nordistes, pour travailler sur un projet cohérent, en adéquation avec les besoins de ces deux crèches : une à Callao et l'autre à Huascar, dans la banlieue de Lima.

 

Nos objectifs peuvent alors se définir ainsi :

  • Partager nos expériences et connaissances avec le personnel local et les parents.
  • Intervenir de manière ludique auprès des enfants des deux crèches.
  • Rénover les locaux et équiper les crèches en  matériel de sécurité et d'hygiène, en mobilier et en matériel ludique.

 

Afin de mener à bien notre projet, nous entreprenons diverses actions d'autofinancement tout au long de l'année scolaire. Marché de Noël, emballages cadeaux en période de fêtes, vente de calendriers de l'avent et de bracelets en cuir, soirée Zumba, proposition de repas à l'IFP (Institut de Formation des Psychomotriciens), tombola, livrets photos pour les étudiants, vente de pizzas, soirée théâtrale avec la troupe lilloise des Improbables, nous faisons notre possible pour récolter des fonds dans la joie et la bonne humeur ! Nous montons également un dossier de mécénat à l'intention des entreprises, conseils régionaux et départementaux ainsi qu'à nos mairies respectives. Par ailleurs, l'école Sainte-Anne de Sixt-sur-Aff nous attribue aimablement les bénéfices de l'opération « Bol de riz » 2016. Ces aides nous permettent alors d'atteindre le budget nécessaire à la réalisation de notre projet.

 

C'est ainsi que le 3 août, nous décollons direction Lima ! Les pieds à peine posés sur le sol péruvien, les accolades vont bon train : nous sommes accueillies très chaleureusement par Sœur Hélène et Tito, l'intendant de la crèche de Callao. Il sera pour l'ensemble du séjour notre guide, conseiller et malle à informations, « el hombre de la situaciόn » dirons-nous. Nous profitons des quelques jours de fermeture des crèches (ce sont les vacances scolaires) pour nous acclimater à ce nouvel environnement. Callao est une jeune banlieue de Lima au niveau de vie peu élevé. Ici, il ne pleut jamais vraiment, seule une petite bruine, familière pour les bretonnes, tombe régulièrement en fin de journée. Alors, les toits sont rarement complètement fermés, on peut voir le ciel depuis le premier étage de la crèche. Nous apprécions de suite la gastronomie locale : poulet, riz et pommes de terre sont la base de beaucoup de plats, agrémentés avec saveur selon des recettes très variées.

 

Après ce temps d'accoutumance, nous entamons, le 8 août, nos actions dans les crèches. Le groupe se sépare alors en deux : deux personnes à Callao et trois à Huascar. Nous tournons régulièrement afin que chacune puisse prendre part à l'ensemble des missions.

A Callao, crèche créée par l'association SOVICEM, il s'agit principalement d'échanger avec les professionnelles sur leur manière d'intervenir auprès des enfants. Nous proposons également quelques nouvelles idées d'activités. Nous complétons aussi l'équipement de la crèche avec du matériel de psychomotricité et des livres, en adéquation avec les besoins évoqués par les professionnelles.

Néanmoins, c'est dans la crèche de Huascar, « Las Carmelitas », que nous consacrons le plus de temps et d'énergie. En effet, l'environnement y est bien plus précaire. Le personnel est d'ailleurs bénévole et par manque de moyen financier, n'a pas reçu de formation d'accompagnement de l'enfant.

 

Nous décidons, pour commencer, d'effectuer quelques travaux. Nous décapons la fresque extérieure défraichie et en peignons une nouvelle, avec la participation des enfants et des professionnelles.

Nous prenons aussi l'initiative de poser un sol dans les locaux, jusqu'à présent à nu.

De plus, accompagnées de Tito, nous arpentons les marchés à la recherche de jouets et toute sorte de matériel pour les enfants. Nous obtenons ensuite, auprès d'un artisan local, la fabrication de meubles afin de ranger nos récents achats. Le mobilier nous permet aussi d'organiser l'espace en différents petits coins, destinés chacun à une activité particulière : coin lecture, coin jeu libre, coin motricité, coin créativité... Nous aménageons aussi un espace dortoir pour la sieste des enfants ainsi qu'un lieu consacré aux repas. Notre mission consiste également à répondre aux besoins des professionnelles, en demande de proposition d'ateliers pour les enfants. Nous pouvons aussi réfléchir avec elles à l'organisation d'une journée type afin d'ancrer les enfants dans un cadre rythmé, rassurant. De plus, nous finançons une formation locale autour de la petite enfance aux professionnelles volontaires, afin qu'elles puissent  acquérir de nouvelles clefs d'accompagnement des enfants et d'utilisation du matériel fraîchement obtenu.

 

En dehors des moments passés dans les crèches, nous profitons de notre temps libre pour découvrir une partie du beau pays où nous avons posé bagages. Ces escapades sont riches de rencontres en tout genre et nous font réaliser à quel point le Pérou est un pays de contrastes, qu'ils soient économiques, culturels ou paysagés. C'est avec de beaux souvenirs plein la tête que nous avons repris le chemin de la France, grandies par cette aventure.

Nous tenons à remercier chaleureusement les personnes et organismes qui nous ont permis de réaliser ce projet si cher à nos yeux, tout particulièrement la mairie et l'école privée de Sixt-sur-Aff.

L'action de L'AssoLidaria n'est toutefois pas achevée, nous passons prochainement le flambeau à d'autres étudiants motivés qui poursuivront l'action sur place l'été prochain.

 

Solidairement,

 

2 sixtines : Hélène Colombel, Marion Sarazin, et leurs partenaires Alice, Emeline, Florine.

 
 

Le cyclisme a le vent en poupe à Sixt-sur-Aff

Sixt-sur-Aff compte 2 champions de Bretagne de cyclisme sur piste.

Lucie Jounier est devenue triple championne d'Ille-et-Vilaine du 500 m, poursuite individuelle et course aux points à Rennes, et championne de Bretagne en course aux points, 2ème en poursuite individuelle et 3ème du 500 m au championnat de Bretagne à Plouzané.

Elle a défendu de belle manière les couleurs de la Bretagne en France à Hyères en se plaçant 3ème du scratch, 5ème de la poursuite individuelle et 5ème de la course aux points.

Lucie a aussi participé au Mondial piste à Aigle en Suisse où elle a fini 4ème du scratch. Et le week-end du 2 octobre, elle a participé au Championnat de France Élite à Bordeaux où elle a fini 2ème de la poursuite par équipe, 3ème du scratch, 9ème de la poursuite individuelle et 12ème de la course au point. Étant seulement Junior, elle réalise une bonne performance puisqu'elle participe à la médaille d'argent et offre la 2ème médaille en bronze de la rencontre à la sélection bretonne.

Sur la route aussi, Lucie réalise de belles performances : elle est championne de Bretagne et, au championnat de France de l'avenir à Civaux, elle se classe 6ème du contre la montre et 12ème de la course en ligne.

 

Clément Houssin est, lui aussi, triple champion d'Ille-et-Vilaine du kilomètre, de la poursuite individuelle et de la course aux points.

Au Championnat de Bretagne Sprint à Plouay, il est devenu champion de Bretagne du kilomètre et au Championnat de Bretagne Fond à Plouzané, il termine 4ème de la poursuite individuelle, 10ème de la course aux points et 2ème de l'américaine avec son binôme Antoine Josso.

 

Le cyclisme, une passion familiale.

Quentin Jounier, le frère de Lucie, pratique le cyclisme sur route depuis 10 ans. Depuis le début de l'année, il a été classé plusieurs fois dans les 15 premiers, notamment sur l'épreuve d'Allaire-Redon où il se place 11ème et 1er redonnais. Il s'est aussi frotté aux 1ères catégories à Mauron et Guichen, obtenant la très honorable place de second dans la 3ème catégorie.

Il a également découvert la pratique du cyclo cross en janvier 2016, décrochant la place de 2ème Espoir à Pancé.

Bravo les sportifs ! Continuez sur votre lancée. Nous aurons toujours plaisir à annoncer vos exploits.

 

 

Lucie JOUNIER

lucie jounier (1)
 
lucie jounier (2)
 
 

Clément HOUSSIN

clément houssin (1)
 
clément houssin (2)
 
 

Quentin JOUNIER récompensé pour sa place de 1er redonnais dans la course Allaire-Redon

quentin récompense pour sa place de 1er redonnais dans la course Allaire-Redon (2)
 

Quentin JOUNIER lors de la course à St Séglin

quentin St Séglin
 
 
 

Bonjour Jérémy !

Fin juillet, Jérémy Bassin, employé communal et pompier à La Gacilly, a sauvé une personne à l'Escale.

David Bidois l'a interviewé.

 

Tu peux nous raconter ce qui s'est passé ?

J'étais à faire le terrassement du chemin qui va à la médiathèque, j'avais loué le cylindre à Loïc Cheval qui me l'avait déposé à 12h. J'ai repris le boulot à 13h30; j'ai donc pris le cylindre et commencé à travailler puis, tout à coup, je vois Loïc arriver vers moi en levant les bras et en m'appelant. J'ai d'abord pensé que j'avais dû faire une fausse manœuvre en prenant le cylindre. Mais là, il me dit « Va vite au restaurant ! Va vite au restaurant ! ». En arrivant, on me dit d'aller derrière : je vois plusieurs personnes autour d'une femme allongée par terre. Je me suis approché d'elle : elle était inconsciente et ne respirait pas. J'ai tout de suite pensé à un arrêt cardiaque mais je me suis vite aperçu qu'elle avait avalé quelque chose de travers. Je n'ai pas trouvé de pouls donc j'ai commencé à la masser et, en la massant, j'ai réussi à sortir ce qui obstruait les voies respiratoires. Elle a repris des couleurs, réussi à ventiler et a commencé à reprendre doucement conscience. Au début, elle était un peu perdue, ce qui est normal. Ensuite, le SAMU et les pompiers sont arrivés et ils ont pris le relais.

 

En fait quand tu es arrivé, tu ne savais pas ce qu'il se passait ?

Non, je ne savais pas ce que c'était, ça peut être une personne qui se coupe, une personne qui fait un arrêt cardiaque... Il faut réagir vite ! La fonction de pompier m'a beaucoup aidé, on est tellement formé à ce genre de situation !

 

Quel effet ça fait de sauver une vie ?

Sur le coup, c'est l'adrénaline. C'est sûr que tu es quand même assez fier mais j'ai juste mis en pratique ce que j'ai appris. Je ne peux pas dire qu'on a l'habitude, car on ne s'habitue pas à ce type de situation, mais comme on fait pas mal d'interventions, l'adrénaline on l'a quand même assez souvent. J'ai fais un geste que tout le monde peut faire. Ça m'arriverait, je serais content qu'on me le fasse aussi (rires)...

 

Tu as eu des nouvelles de la personne ?

Oui, je l'ai eu au téléphone, elle va bien et m'a remercié. Elle n'a aucune séquelle.

 

Elle a eu de la chance que tu sois là...

J'étais au bon endroit au bon moment. Après, on n'est pas des héros, je n'aime pas ce terme là, on ne fait que mettre en application ce qu'on a appris...

 

Merci Jérémy pour cet interview.

 

Vous pouvez consulter la fiche " 5 techniques de base pour porter secours"

en cliquant ici.

 

 
 

Géocaching

La plus grande chasse au trésor du monde !

A découvrir en famille ou entre amis, cette vraie chasse au trésor est pratiquée à l'extérieur à l'aide d'un appareil GPS ou même un smart phone équipé d'une application GPS.
Cela vous permet de visiter des lieux sous un autre oeil dans le monde entier.

Les joueurs regroupent les coordonnées GPS Spécifiques pour tenter de retrouver la cachette dissimulée. Le jeu est gratuit : une inscription en 2 minutes sur le site www.geocaching.com, un pseudo, de bonnes chaussures, un soupçon d'observation et parfois un peu de chance sont nécessaires pour devenir un véritable "Indiana Jones".

Une fois la boîte trouvée, découvrez les petits trésors à l'intérieur.
Vous pouvez y laisser un petit objet et surtout signez et datez votre découverte.
Attention ! Soyez discret et replacez la boîte au même endroit pour les prochains visiteurs !
Vous n'aurez plus qu'à enregistrer votre trouvaille sur le site de géocaching.

Trois cachettes sont en place sur notre commune : le site de la roche, la chapelle Sainte Anne à Noyal et la grotte de Sixt. A ce jour, 42 visites ont été enregistrées depuis un an !!

Ce jeu a permis aux chercheurs de cachettes de visiter quelques lieux de la commune.
Ça vaut vraiment le détour ! Alors, pourquoi pas vous ?

 

 
 

boutons raccourcis accès

 ico_accueil    ico_contact    ico_plan_site

Agenda

MAIRIE

Mairie Sixt sur Aff

2 rue Onffroy de la Rosière
35550 SIXT Sur AFF

Tél. 02 99 70 01 88
fax: 02 99 70 08 10

mairie.sixt@orange.fr
 

du lundi au vendredi
9h00 - 12h30  14h00 - 17h30

samedi
9h00 - 12h00

Mémento

Cabinet médical :
02 99 70 02 77

Cabinets infirmiers :
02 99 70 07 36

Kinésithérapeute :
02 99 70 04 30

Ambulance de l'Aff :

02 99 70 07 22

Pharmacie DRION :
02 99 70 03 34

Chambre funéraire de l'Aff

02 99 70 02 17

Gendarmerie :
02 99 34 40 89

Correspondant presse
Ouest-France :

Rédaction
02 99 70 32 70

Les infos :

Rédaction
02 99 71 64 00

Agence postale communale
02 99 70 02 73

École Sainte Anne
02 99 70 04 47

École Michel Serrault
02 99 70 06 43

Résidence personnes âgées
02 99 70 08 80

Médiathèque
02 99 70 04 21

Presbytère

Sixt sur Aff
02 99 70 02 49

Pipriac
02 99 34 41 75

Notaire
02 99 70 01 91