Plan national de déconfinement


 

Depuis le 11 mai, pour que chacun d’entre nous puisse progressivement retrouver la vie sociale, culturelle ou spirituelle de son choix, la liberté de déplacement est redevenue la règle. A partir du 2 juin, la nouvelle étape de déconfinement permet à chacun de retrouver progressivement le chemin de la vie normale.

Soyons vigilants car, avec le déconfinement, les occasions de contact augmentent tout autant que les risques de diffusion du COVID-19. C’est pourquoi les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits. Le respect par chacun d’entre nous des mesures barrières et de la distanciation physique est important : notre santé individuelle et collective en dépend !

 

Je peux :

Déplacements :

  • je peux à nouveau me rendre librement sur l’ensemble du territoire métropolitain, sans limite de distance ni attestation.
 

Loisirs et culture :

  • je peux accéder aux plages, piscines, aux plans d’eau et aux lacs ; reprendre les activités nautiques et de plaisance - notez que le préfet peut rendre obligatoire le port du masque ;
  • je peux aller dans un restaurant, un café, un bar en respectant les mesures barrière ;
  • je peux accéder aux parcs, jardins, forêts, parcs zoologiques - notez que le préfet peut rendre obligatoire le port du masque ; 
  • je peux me rendre dans les salles de spectacles et de théâtre en respectant les mesures barrière ;
  • je peux me rendre dans les musées, monuments, parcs zoologiques en respectant les mesures barrière ;
  • je peux me rendre dans les parcs de loisirs en respectant les mesures barrière ;
  • je peux me rendre dans les bibliothèques et médiathèques en respectant les mesures barrière ;
  • je peux me rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique ;
  • je peux accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, et si je porte le masque ;
  • je peux me rendre dans un casino, une salle de jeux en respectant les consignes sanitaires (port obligatoire du masque...) ;
  • je peux me rendre dans les cinémas en respectant les mesures barrière ;
  • je peux faire du shopping : tous les magasins et centres commerciaux sont ouverts, sauf avis contraire du préfet. Le port du masque est recommandé ou peut être imposé par un commerçant ;
  • je peux me rendre dans les stades, arènes, et hippodromes en respectant les mesures barrière; limité à une jauge inférieure à 5 000 personnes jusqu’à la fin du mois d’août.

 

Cérémonies :

  • je peux me marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte ;

Pour la fête :

- Si elle se tient dans un établissement recevant du public, la réglementation  est celle qui s’applique à ces lieux, par exemple la réglementation des bars et restaurants : table de 10 personnes maximum, assises, et uniquement en terrasse dans les départements orange ;

- Si elle se tient dans un lieu privé, le Gouvernement recommande de limiter le nombre de personnes présentes et d’observer les gestes barrières, de pratiquer autant que possible la distanciation physique et de porter une grande attention aux plus fragiles, notamment aux personnes âgées pour lesquelles le port du masque est conseillé.

  • je peux me rendre aux cérémonies funéraires ;
  • je peux me rendre dans les lieux de cultes. Les cérémonies religieuses reprennent progressivement, en veillant rigoureusement au respect des mesures barrières, de la distanciation physique et du port du masque. Les préfets de département peuvent interdire l’ouverture des lieux de culte si ces règles ne sont pas respectées ;
  • je peux me rendre dans les cimetières.

 

Vacances / établissements de soin :

  • je peux me rendre dans un hébergement touristique - hôtel, village vacances, maison familiale de vacances, auberge collective, camping. Notez que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques applicables à ces espaces ;
  • je peux me rendre dans un établissement thermal.

 

Sport :

  • je peux pratiquer un sport individuel en extérieur ;
  • je peux me rendre dans les gymnases, piscines, salles de sport (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive) ;
  • je peux, si je suis athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact, reprendre mon entraînement et me rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public ;
  • je peux pratiquer une activité sportive individuelle en groupe, à condition que :
    • elle rassemble 10 personnes maximum ;
  • je peux pratiquer un sport collectif

 

Visites aux personnes âgées :

  • je peux rendre visite à une personne âgée ou vulnérable mais je respecte les précautions nécessaires à la préservation de sa santé fragile - prenez soin de sa santé avant tout et ne prenez pas de risque ;
  • je peux, si je suis une personne âgée ou vulnérable, sortir et rencontrer des gens mais je suis invitée, pour préserver ma santé, à respecter les règles similaires à celles imposées durant la période de confinement, et donc à limiter mes contacts et sorties (sans obligation ni besoin d’attestation).

 

Proposer mon aide :

  • je peux continuer de proposer mon aide aux associations, centres communaux d’action sociale (CCAS), maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), et collectivités. Si je souhaite ainsi aider (aide alimentaire et aide d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants, lien avec les personnes fragiles isolées, solidarité de proximité), je me rends sur la plateforme www.covid19.reserve-civique.gouv.fr.

 

Je ne peux pas :
  • je ne peux pas me rendre dans une discothèque ; elles restent fermées jusqu'au 31 août
  • je ne peux pas pratiquer de sport de contact (boxe, arts martiaux...)

 

Pour les enfants :

Les colonies de vacances et les camps sont ouverts.

Pour permettre aux parents de faire garder leurs enfants dans de bonnes conditions pendant les vacances scolaires, le Gouvernement a prévu des dispositifs :

  • une aide supplémentaire de garde à domicile, sous condition de ressources (je me renseigne auprès de la CAF) ;
  • l’opération  "vacances apprenantes" dont l’objectif est de faire de cet été, avec les collectivités et les associations, une période de découverte, apprenante et solidaire pour tous les enfants que la crise aura pu fragiliser avec un double objectif : pédagogique (lutter contre les retards et le décrochage) et social. Quatre dispositifs complémentaires sont mis en œuvre :
    • École ouverte : ouverture des écoles, collèges et lycées - notamment les lycées professionnels avec renforcement scolaire le matin et des activités culturelles ou sportives l’après-midi;
    • École ouverte buissonnière : possibilité d’aller dans des « écoles ouvertes » à la campagne ou en zone littorale à la découverte de la nature et du patrimoine local, ou de partir en mini-camps sous tente avec son « école ouverte ».
    • Colonies de vacances apprenantes proposées par les collectivités territoriales à 250 000 enfants et offrant des activités ludiques et pédagogiques permettant aux enfants de renforcer savoirs et compétences dans la perspective de la rentrée prochaine;
    • Accueils de loisirs apprenants;

 

 

La santé des salariés est la priorité


La ministre du Travail a indiqué que le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle, y compris alternée, sauf pour les personnes fragiles. Par ailleurs, les travailleurs à risque de forme grave et les personnes partageant le domicile de personnes à risque de forme grave qui ne peuvent pas télé-travailler peuvent consulter leur médecin traitant ou leur médecin du travail pour se voir établir une déclaration d’interruption de travail [certificat d’isolement].

Plus de 60 guides métiers, élaborés avec les fédérations professionnelles et soumis à la consultation des partenaires sociaux, sont disponibles sur le site du Ministère du Travail. Leur vocation : aider les entreprises à s’organiser, secteur par secteur. Ces guides sectoriels sont complétés par un protocole national de déconfinement. Il s’agit d’accompagner les entreprises et les associations dans la reprise de leur activité, tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés. Des règles sont définies : recommandations en termes de jauge par espace ouvert, gestion des flux, équipements de protection individuelle, tests de dépistage, protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés, prise de température, nettoyage et à désinfection des locaux.

C’est le dialogue social qui permet de décliner les mesures du protocole national au niveau de chaque entreprise.

 

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Consulter la page du ministère de l'Éducation Nationale pour connaître le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles, collèges et lycées.

 

 

 

boutons raccourcis accès

 ico_accueil    ico_contact    ico_plan_site

MAIRIE

Mairie Sixt sur Aff

2 rue Onffroy de la Rosière
35550 SIXT Sur AFF

Tél. 02 99 70 01 88
fax: 02 99 70 08 10

mairie@sixt-sur-aff.fr
 

Lundi au vendredi
9h00 - 12h30  14h00 - 17h30

Samedi
9h00 - 12h00

Mémento

Cabinet médical :
02 99 70 02 77

Cabinets infirmiers :
02 99 70 07 36

Cabinet dentaire :
02 99 70 68 24

Kinésithérapeute :
02 99 70 04 30

Ambulance de l'Aff :

02 99 70 07 22

Pharmacie DRION :
02 99 70 03 34

Chambre funéraire de l'Aff

02 99 70 02 17

Gendarmerie :
02 99 34 40 89

Correspondant presse
Ouest-France :

Rédaction
02 99 70 32 70

Les infos :

Rédaction
02 99 71 64 00

Agence postale communale
02 99 70 02 73

École Sainte Anne
02 99 70 04 47

École Michel Serrault
02 99 70 06 43

Résidence personnes âgées
02 99 70 08 80

Médiathèque
02 99 70 04 21

Presbytère

Sixt sur Aff
02 99 70 02 49

Pipriac
02 99 34 41 75

Notaire
02 99 70 01 91